Ulraviolet-C et "efficacité" à 99,9% !?

Ulraviolet-C et "efficacité" à 99,9% !?

On a l'habitude des produits désinfectants à la maison ou dans les rayons de supermarché et on les utilise plus ou moins régulièrement.

Mais la lumière pour stériliser, c'est nouveau pour la majeure partie de la population. On a vu le principe de fonctionnement dans l'article précédent et sur notre site mais est-ce efficace contre tout ?

Quatre micro-organismes sont couramment cités comme cibles des rayons ultraviolets : les virus, les bactéries, les spores, la moisissure.

En fait tous les organismes exposés aux ultraviolet-C peuvent être pénétrés par ces rayons de longueur d'onde entre 100nanomètres (100nm) et 280nm. La désinfection, c'est à dire le fait de rendre inactifs ces organismes, est une question de dose (aussi appelée fluence). C'est à dire que chaque type de micro-organisme a besoin d'une dose qui lui est propre. Un consensus donne 3.7mJ/cm² pour le SARS-CoV2, mais des tableaux établis depuis des années donnent par exemple pour le Rotavirus Humain HRV-Wa, 32mJ/cm² pour réduire de 99,9% la présence de ce virus responsable des gastro-entérites. mJ/cm² : prononcer miliJoule par centimetre carré ;-)

Le mot de dose renvoie à la notion de mesure, de calcul d'une quantité. Quels en sont les paramètres ?

Les principaux sont la longueur d'onde (260nm idéalement pour le SARS-CoV2), la puissance de la source des ultraviolets, sa distance à la cible, et la durée d'illumination.

ainsi, le Rotavirus cité plus haut serait détruit à 99,9% en 8mn30s avec le San-UV installé à 1,60m de sa cible; le SARS-CoV2serait détruit à 99,9% en 1mn !

On peut très bien envisager d'installer ce luminaire dans une salle de change pour bébés et allumer le dispositif quand la pièce est vide. La sécurité intégrée fait qu'aucune lumière UV-C n'est émise si quelqu'un se trouve dans la pièce.

UVescence 2 -1140_r.jpg